StrasTV.com, le web média au coeur des Strasbourgeois
Retrouvez nous sur  

Ad Words




Strasbourg : pour le socialiste Herrmann c'est la mairie ou rien


Strasbourg : pour le socialiste Robert Herrmann c'est la mairie ou rien

Ni un règlement de comptes, ni un programme politique, prévient Robert Herrmann. Son livre "Strasbourg en tête"*, disponible en librairie à partir de lundi, n'a comme seule ambition que d'afficher son rêve de voir la ville accroître son rayonnement, notamment à l'internationale. Pour le 1er adjoint socialiste, plusieurs leviers peuvent être actionnés en ce sens. Il mise notamment sur la mobilité, les nouvelles technologies, la culture et le renforcement de la démocratie locale.


Il sera candidat du PS ou arrêtera ses activités municipales

Hasard du calendrier ? Son livre sort en pleine période de dépôt des candidatures pour la primaire du PS dans la perspective des Municipales de mars 2014. Si Robert Herrmann ne veut pas encore se prononcer sur son entrée en campagne, il cache difficilement son envie de diriger Strasbourg. Problème, le maire Roland Ries brigue sa propre succession et ne voit pas d'un bon œil les envies de son premier adjoint. Sa candidature face à lui aux primaires serait "suicidaire" pour la gauche, a-t-il encore scandé lors de la Fête de la Rose, dimanche. La question ne fait pas un pli, Herrmann ne doit pas se présenter en échange de quoi il lui promet, en cas de victoire en mars, la direction d'un pôle dédié à la mobilité dans la CUS.

Réponse de Robert Herrmann : "Il n'a qu'à se désister lui des primaires" et ainsi "tenir ses engagements"! Et pour cause, lors de son accession à la tête de la ville, en 2008, Roland Ries avait clamé, haut et fort, qu'il ne ferait qu'un mandat.

Outre avoir changé d'avis depuis, le maire sortant a également annoncé qu'il confierait le poste de premier adjoint à Alain Fontanel et donc ne renouvellerait pas Herrmann dans son fauteuil. Tout en appelant au débat, ce dernier ne cache pas son amertume, lui qui avait déjà renoncé à la primaire en 2008 au profit de Roland Ries. Conséquence : si les militants PS ne le choisissent pas comme tête de liste, lors d'un vote en octobre, il délaissera la vie municipale. "Il n'est pas du tout évident que j'accepte d'être présent sur une liste de Roland Ries. Je suis tout à fait prêt à arrêter mes activités municipales. Pour moi c'est une question politique, éthique et pas de marchandage", pointe-t-il.

Les candidats à la primaire du PS ont jusqu'au 23 septembre pour se déclarer. Robert Herrmann présentera son livre au public, lundi à 18h30, à l'Art Café, le café du Musée d'art moderne et contemporain (ouvert à tous).


Philippe WENDLING


*Robert Herrmann "Strasbourg en tête, stratégies à partager", 208 pages, éditions Hermann, Paris, 2013, 21,90 €.
Partagez cette vidéo
  • Yahoo!
  • facebook
  • Google
  • Wikio
  • Viadeo
  • Twitter

PUB

Bonjour
Lundi c'est vague pour la présentation du livre..
S'agit-il du 09/09 ou du 16/09
Autrement très bien

1# Par PHIL67000, le 12 sept 2013 à 15h06

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Facebook