StrasTV.com, le web média au coeur des Strasbourgeois
Retrouvez nous sur  

Ad Words




Donoma guerilla tour à Strasbourg

Remportez l'une des 20 invitations pour 2 personnes en envoyant DONOMA à jeustrastv@gmail.com

Séance du vendredi 25 novembre à 20 H au Star Saint Ex


Pari gagné pour *Donoma Guérilla*et *Commune Image Média :*le film *DONOMA*de *Djinn Carrénard*  a rempli les 2700 places du *Grand Rex*, la plus grande salle de cinéma d'Europe. Les caisses ont du être fermées une demi-heure avant l'heure annoncée de clôture des ventes.
De nombreuses séquences du film ont été applaudies, et les spectateurs, dont plus de deux-cents malentendants, ont pu découvrir le bus du *Donoma Guerilla Tour*,  tournée de 25 dates pour promouvoir le film autour d'événements viraux et d'happenings urbains.

STAR ST-EXUPÉRY / DURÉE 2H20 - 2011 Horaire et plus d'info sur le site du Star St Ex
Les vies croisées aux infimes influences d’une enseignante qui rentre dans une relation ambigüe avec l’un de ses élèves ; d’une jeune femme déçue en amour qui décide de court-circuiter tous ses critères conscients et inconscients de choix, en sortant littéralement avec le premier venu ; et d’une adolescente agnostique confrontée à des manifestations christiques qui mettent en question son rapport à la religion.

Donoma ou la générosité d’un cinéma sans budget est un film en tout point surprenant. D’abord, c’est le pari fou - et tenu - de faire un long métrage avec 150 €. Mais comment fait-on pour tourner avec un si petit budget ? Avec de l’envie et des idées probablement. Et Donoma porte résolument toute cette énergie qu’une équipe doit avoir pour porter un film sans production. Avec pour seule monnaie le plaisir de faire et l’intelligence cinématographique, le film réinvente les codes. Le jeu des acteurs bénéficie d’une remarquable liberté qui donne un souffle moderne à ce cinéma des rencontres croisées. Mais c’est aussi l’expérience surprenante d’une réalisation jeune et inventive. Filmer les rencontres, les relations qui animent les personnages amoureux, avec l’esthétique double d’une caméra portée et scénarisée qui emmène le film sur le chemin passionnant des rapports entre le réel et la fiction. Loin du noir et blanc rossellinien, c’est peut-être un nouveau genre de la caméra réaliste qui s’invente sous nos yeux avec Donoma.

Partagez cette vidéo
  • Yahoo!
  • facebook
  • Google
  • Wikio
  • Viadeo
  • Twitter

PUB

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Facebook