StrasTV.com, le web média au coeur des Strasbourgeois
Retrouvez nous sur  

Ad Words




StrasTV • Magazine

Le cabaret alsacien classé à l'Unesco ?

Actu : par Philippe Wendling


Non, cela n’a rien d’une « Witz », comprendre d’une blague. Le cabaret alsacien doit, à l’avenir, être inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, plaide Roger Siffer.  Le patron du théâtre de la Chroucrouterie, escompte ainsi « faire reconnaître une spécificité artistique » propre à l’Alsace. Ses particularités : une rythmique forte, un jeu de scène proche du public, une grossièreté assumée ainsi qu’un sens immodéré de l’autodérision et de la satire.  « Le cabaret, c’est de l’hygiène politique, estime Roland Ries, le maire (PS) de Strasbourg, habitué à faire les frais des frasques des humoristes du cru. Sa fonction première est de remettre les puissants à leur juste place, c’est-à-dire au milieu des autres. » Le cabaret « ne peut pas mentir, il ne peut que grossir et déformer » la réalité, analyse l’auteur de sketch Gilles Chavanel.

Le combat pour inscrire le cabaret au patrimoine de l’Unesco n’a rien d’une opération de sauvetage d’un chef-d’œuvre en péril, pointent néanmoins ses initiateurs.  Les troupes sont nombreuses, souvent composées de jeunes. Les spectacles de la Choucrouterie ont attiré près de 15 000 spectateurs l’an passé, ceux des Scouts pas moins de 50 000. L’initiative auprès de l’Unesco « s’inscrit dans une politique de défense et d’illustration de la langue et de la culture régionale », met en exergue Roland Ries. « On a réussi à sortir les musulmans des caves pour être visibles. Pour le cabaret alsacien, c’est un peu pareil », plaisante Roger Siffer, qui pour la même raison, s’apprête à lancer une école de  cabaret alsacien. Cette dernière, qui devrait bénéficiée de locaux municipaux dès la fin de 2014, aura pour ambition « de transmettre la mécanique » du genre. En guise de préfiguration, des stages théoriques et pratiques seront organisés en mai et à l’automne.


Une école pour le cabaret alsacien :




Un idée qui séduit Roland Ries :


Partagez cet article
  • Yahoo!
  • facebook
  • Google
  • Wikio
  • Viadeo
  • Twitter

PUB

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Facebook