StrasTV.com, le web média au coeur des Strasbourgeois
Retrouvez nous sur  

Ad Words




StrasTV • Magazine

Le tourisme alsacien ne connait pas la crise

Actu - Philippe Wendling

Les professionnels alsaciens du tourisme ont de quoi sabrer le crémant. L’an passé, les quelque 12 millions de touristes et 6 millions d’excursionnistes qui ont visité la région ont généré un chiffre d’affaires cumulé de 1,8 milliard d’euros. « Si nous comparons ces résultats avec ceux des autres régions du Grand-Est, nous nous en sortons plutôt mieux, estime Marie-Reine Fischer, la présidente du Comité régional du tourisme-Alsace (CRT). 2012 est la deuxième meilleure année de la décennie pour le tourisme alsacien. » Les clés de ce succès : la richesse patrimoniale et gastronomique de la région, ses paysages… Mais aussi et surtout ses marchés de Noël qui ont attiré pas moins de 2,6 millions de personnes en décembre. Elles ont dépensé 70 millions d’euros sur les marchés, 80 millions dans les lieux de résidence, 90 millions dans les restaurants et 78 millions dans les autres commerces bas-rhinois et haut-rhinois.

Si ces étrennes de rêve laissent à penser que ça ne sent pas encore le sapin pour le Christkindelsmärik, l’Alsace ne doit pas se reposer sur ses acquis pour attirer le chaland. La preuve : le léger recul (-2% sur un an) des nuitées passées à l’hôtel en 2012 par les touristes français. Depuis le lancement en 2007 du TGV-Est, ce chiffre était en constante augmentation et avait encore cru en 2011 suite à la crainte des Hexagonaux de se rendre au Maghreb en plein « Printemps arabe ».  Pour autant avec 6,2 millions d’enregistrements, le nombre total des nuitées en 2012 « ressemble à ce qu’il était en 2O11, grâce à une clientèle étrangère assez forte », temporise Philippe Choukroun, le directeur du CRT. Si les pékins chinois et japonais ont été moins nombreux que l’année précédente a déambulé dans les villes et villages alsaciens, on y a croisé plus d’Américains et surtout d’Allemands.

Entretien avec Marie-Reine Fischer Président du Comité regional du tourisme :
 




Des affaires encore à faire

« En 2012, on pensait vraiment avoir la répercussion de la crise. Au contraire ! L’année s’est bien passée, souffle Marie-Reine Fischer. Maintenant, il faut attendre de voir si la morosité ambiante jouera sur 2013 ? » Afin de ne pas trinquer, le CRT mise notamment sur des animations prévues, de mai à octobre, à l’occasion du soixantième anniversaire de la Route des Vins (programme sur routedesvinsalsace.com) et se dit même intéressé pour exploiter, à l’échelon régional, le nouveau filon strasbourgeois de la Saint-Valentin.

Histoire toujours de prendre le taureau de la crise par les cornes, le CRT planche également sur une dynamisation du tourisme d’affaires. Déjà très florissant, le secteur a offert 22 millions d’euros de retombées économiques à la région en 2012. Pour fédérer les forces, infrastructures et autres atouts de Strasbourg, Colmar et Mulhouse, un groupe de travail (Meet in Alsace) a été créé. Son rôle : proposer des services clés en main aux organisateurs de salons et congrès. Ses travaux devraient déboucher, entre autres, au printemps, par la signature d’un contrat de destination avec le ministère du Tourisme, afin de développer un plan de communication spécifique pendant trois ans.


Entretien avec Philippe Choukroun le directeur du Comité Régional du Tourisme :
 





Partagez cet article
  • Yahoo!
  • facebook
  • Google
  • Wikio
  • Viadeo
  • Twitter

PUB

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Facebook