StrasTV.com, le web média au coeur des Strasbourgeois
Retrouvez nous sur  

Ad Words




StrasTV • Magazine

Strasbourg : Air France veut améliorer son offre TGV vers Roissy

Philippe Wendling
Le remplacement des vols Air France, entre les aéroports de Strasbourg-Entzheim et de Roissy Charles-de-Gaulle, par des places dans les TGV peine à décoller. L’offre Air & Rail, lancée le 2 avril, est marquée par un remplissage « un peu inférieur à 50 % » alors que les avions affichaient, eux, un taux supérieur à 70 % l’an passé à la même période. La compagnie aérienne continue pour autant à miser sur cette solution concrétisée par quatre fréquences quotidiennes. Afin de séduire la clientèle, elle va instaurer un certain nombre d’améliorations d’ici au début de l’automne, a indiqué, ce vendredi, son directeur régional, Thierry de Bailleul. Confiante, en plus des 95 000 sièges achetés pour cette année, elle vient de négocier avec la SNCF une possibilité de surbooking de 20 places par train, dans le but, notamment, d’attirer des groupes (touristes d’affaires…).





















De nouveaux services à l’automne

Conformément aux critiques recueillies via une enquête clients, Air France va « permettre un enregistrement des bagages de bout en bout » : c’est-à-dire depuis son agence strasbourgeoise, 1b boulevard de Metz, jusqu’à la destination finale du passager où qu’elle soit dans le monde. Cette possibilité sera ouverte sur toutes les liaisons Air France et KLM, à partir du 1er octobre. D’ici-là, les clients devront donc encore enregistrer leurs bagages lors de leur transit à Charles-de-Gaulle. Un bémol : après cette date, ils devront toujours le faire lors de leurs voyages à destination de Strasbourg pour « des raisons d’infrastructures et de réglementation douanière », précise Thierry de Bailleul. Selon lui, des discussions en cours, avec la direction des douanes et les Aéroports de Paris, pourraient aboutir à une solution « dans les mois à venir ».

Autres améliorations : outre une distribution de collations et de journaux à bord des TGV, la compagnie va escorter les voyageurs de la descente du train jusqu’à leur terminal d’embarquement (6mn à pied) et ouvrir des salons d’accueil pour ses passagers SkyPriority (comprendre classe affaire). En outre, elle s’engage à prendre à sa charge des billets de train permettant de rentrer à Strasbourg, via Marne-la-Vallée, aux personnes ayant raté leur correspondance TGV de 12h36 à la suite d’un retard d’avion. Ses places, qui ne seront pas commercialisées par Air France, seront réservées dans des navettes ferroviaires s’élançant de Charles-de-Gaulle à 14h49 et 16h58. Elles pallieront l’absence de TGV directs entre 12h36 et 18h28.

Philippe Wendling
Partagez cet article
  • Yahoo!
  • facebook
  • Google
  • Wikio
  • Viadeo
  • Twitter

PUB

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Facebook