Ginkgos biloba, les arbres invincibles

Image
Sur la Place de la République s’élèvent des Gingko biloba, présents de l’empereur du Japon à Guillaume II. Ces arbres ont donc été plantés entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Les arbres aux 40 écus sont de beaux spécimens présentant des circonférences de tronc de plus de 470cm. Caractéristiques de l’essence L’Arbre aux quarante écus (ou aux mille écus) est la seule espèce actuelle de la famille des Ginkgophytes. Sept autres espèces fossiles sont connues. Cette espèce est la plus ancienne espèce d’arbre connue. Elle serait apparue il y a plus de 270 millions d’années, soit avant les dinosaures. L’arbre aux 40 écus a été découvert en 1690 au Japon par le botaniste allemand Engelberg Kaempfer. Cette essence est originaire du sud-est de la Chine. Considéré comme protecteur pour conjurer le feu, il a été planté auprès des pagodes dans les jardins sacrés des temples. Il a été introduit en Europe au XVIIIème siècle, dans un premier temps aux Pays-Bas en 1727 puis en Angleterre. Un riche amateur de Montpellier a acquis un pied en 1788 pour la somme astronomique de 40 écus, d’où son nom.
Image
Image
Image